5 raisons d’apprendre à tout âge

5 raisons d’apprendre à tout âge

On pense souvent qu’apprendre s’arrête avec les études. Mais dans un monde avec des changements de plus en plus rapides, en mutation permanente, les capacités d’apprentissage ont toutes leurs importances. Nous allons voir ici 5 raisons d’apprendre à tout âge.

1) La société évolue très vite

Une étude réalisée par Dell et l’Institut du futur, de 2017 est décrite sur le site de pôle emploi. 85% des métiers de 2030 n’existe pas encore. Autrement dit, le métier que vous exercerez d’ici 10 ans sera-t-il le même qu’aujourd’hui? Il faut même aller plus loin dans le raisonnement : ce que nos enfants apprennent à l’école aujourd’hui ne leur serviront peut être pas pour leur métier étant donné qu’il n’existe pas encore!
Mon arrière-grand-père était commis dans la boucherie d’un petit village du Beaujolais appelé Lancié. Il a récupéré l’affaire en 1918. Il a travaillé toute sa vie dans cette boucherie, et il a transmis cette entreprise à son fils (mon grand-père), qui l’a tenue jusqu’en 1991. Pendant plus de 70 ans, ma famille a géré cette boucherie. Cette configuration serait-elle encore possible aujourd’hui? Nul ne le sait… Nous n’avons plus du tout la même visibilité sur l’avenir qu’à cette époque. D’où l’importance de se former tout au long de sa vie.
Beaucoup voit cela comme une situation inquiétante. Nous allons perdre la sécurité de l’emploi, nous n’avons plus de visibilité sur l’avenir, que vont faire nos enfants?
Personnellement, j’accueille cela de manière beaucoup plus positive. Nous entrons dans une société qui sera moins figée. Le temps où celui qui fait de grandes études aura un très bon travail, et celui qui les rate finira à l’usine toute sa vie, est terminé. Nous aurons toujours la possibilité de nous former/auto-former, de se positionner sur un secteur qui n’existait pas jusque là, de changer de métier… Nous allons vers une plus grande égalité des chances. Dans cette société, les soft skills auront désormais plus d’importance que les compétences brutes.

2) Apprendre pour éviter la « rat race »

La « rat race », en français, cela se traduit par « la course aux rats« . Nous suivons le rythme métro-boulot-dodo. Cela se traduit même dans les études. En moyenne, nous sommes de plus en plus diplômés. Mais sommes-nous plus instruit?
Nous vivons depuis plusieurs décennies, une inflation de la valeur des diplômes. L’étude sur la valeur des diplômes universitaires nous le démontre. En France, 81% des cadres supérieurs avaient un niveau licence en 1969. En 1997, il n’étaient plus que 67%. Dans l’ensemble des pays de l’OCDE, le taux d’obtention d’un diplôme universitaire est passé de 20% en 1995 à 37% en 2006.
Conséquence? Nous avons de plus en plus de personnes surqualifiés pour le poste qu’elles exercent.
Vous me direz, et alors? Le rapport avec le fait d’apprendre toute notre vie? Cela vous permettra d’adapter réellement vos compétences au marché du travail, aux besoins des employeurs, ou ce dont vous avez besoin pour monter une entreprise par exemple. Plutôt que d’avoir le « package » avec vos diplômes, cela vous permet de cibler vos compétences et de les développer « à la carte » en fonction de l’évolution que vous souhaitez donner à votre vie professionnelle.

Une bibliothèque pour apprendre

3) Apprendre pour lutter contre Alzheimer

Nous savons qu’il existe plusieurs moyens pour prévenir la maladie d’Alzheimer, notamment l’activité physique, une alimentation saine, mais aussi l’apprentissage!
Plus nous apprenons, plus nous créons de connections entre nos neurones. Et plus nous utilisons ces connections, plus elles s’épaississent et deviennent résistantes.
La lecture est aussi un moyen relativement efficace pour lutter contre cette maladie. Cela augmente aussi notre capacité de concentration. Plus nous lisons, plus nous apprenons et plus nous sommes en mesure de focaliser notre attention sur un sujet précis. Efficace pour prévenir des maladies neurodégénératives.

4) La dilatation du temps

Kesako? Ceci est une théorie que j’ai lu dans un magazine. Je n’ai pas trouvé de sources scientifiques mais je l’ai trouvé intéressante.
Pourquoi , quand nous sommes jeunes (4-5 ans), les deux mois de vacances scolaires semblent durer une éternité, alors que plus on vieillit, plus le temps passe (vraiment) plus vite?
Déjà, il est vrai qu’à 4 ans, 2 mois représente 4% de notre vie totale. Si on applique le principe de relativité, cela explique en partie pourquoi le temps passe plus lentement à cet âge.
Mais, plus nous sommes jeunes, plus nous faisons des expériences inédites. Par exemple, sur votre période de vie de 15-25 ans, vous avez expérimenté beaucoup de choses. Vous êtes passé du collège au lycée, puis aux études supérieures, vous avez eu votre premier emploi, expérimenter de nouvelles relations sociales, votre sexualité… Maintenant, sur le même intervalle de temps, mais de 45 à 55 ans, qu’avez-vous expérimenté de nouveau? Oui, pour beaucoup d’entre vous la liste se réduit considérablement.
L’auteur compare cela à des vacances, vous partez en vacances 3 semaines. Dans le premier cas, vous ne faites rien de particulier, plage, apéro, repos… et dans le deuxième cas, vous partez à l’aventure, découvrez de nouvelles choses, faites des randonnées, discutez avec les locaux qui vous font découvrir le pays… Au bout de un ou deux ans, lorsque vous allez vous remémorez vos vacances, la deuxième option vous semblera avoir durée beaucoup plus longtemps car vous avez fait beaucoup plus de choses, plus d’éléments resteront encré dans votre mémoire. Les premières, quant à elle à part un ou deux apéros et un ou deux souvenirs à la plage, le reste, lié à sa monotonie, ne sera pas mémorisé, le cerveau fera un « cut ».
Apprendre et expérimenter vous permet donc de dilater le temps et faire en sorte qu’il vous semble plus long.

5) La curiosité

Pour moi, c’est LA principale raison pour apprendre. Chaque jour, des découvertes et des évolutions que nous faisons nous permettent de mieux comprendre le monde qui nous entoure. Nous apprenons de nos erreurs, ce qui nous permet de ne pas les reproduire; apprendre nous permet aussi de prendre du recul sur les situations, les voir sous un angle différent, de mieux comprendre les personnes qui nous entoure, leurs attitudes, leurs réactions, leurs comportements. Cela nous permet de mieux comprendre notre société. Cette meilleure compréhension nous permet de prendre des décisions plus justes et plus efficaces. Bref, cela nous rend plus libre.

Vous souhaitez connaître des méthodes pour mieux apprendre? Consultez d’autres articles sur ce blog ! 😉

Vous êtes libre de partager ;)

Laisser un commentaire